alainfoix

Deuxième

In Chronique des matins calmes on 18 octobre 2007 at 10:29

La deuxième au théâtre est toujours plus difficile que la première. Les comédiens relâchent généralement la tension. L’émotion passe moins. Mais, malgré un léger relâchement du jeu, ça passait bien, ce soir. On a joué sur la grêve. Grêve générale des transports à l’exception du théâtre qui est aussi un transport en commun. Transport immobile, sans terminus. Une fin au théâtre n’est jamais une fin en soi. Une spectatrice m’a dit « on a bien voyagé. En plus, on a appris des choses ». Si je n’étais pas noir, j’eus été rouge… de plaisir.
Vendredi noir annoncé pour demain. On jouera encore sur la grêve. Manque de solidarité? Mais non! Une grêve n’est-elle pas un appel à plus d’humanité? Et l’humanité, n’est-ce pas le métier du théâtre? Alors, amis grévistes, venez donc au théâtre.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :