« Toussaint Louverture » chez Gallimard

toussaint-foix.gif« En me renversant, on n’a abattu que le tronc de l’arbre de la liberté des Noirs ; il repoussera par les racines parce qu’elles sont nombreuses et profondes. »

Né sur l’île de Saint-Domingue, Toussaint Louverture (1743-1803), esclave affranchi, fit fortune grâce à la culture du café. Prenant la tête de l’insurrection contre la tutelle française lorsque éclate la Révolution de 1789, il est nommé général en chef puis prend le titre de « gouverneur général à vie » après avoir décrété la liberté de la colonie. Arrêté sur ordre de Bonaparte, il est déporté au fort de Joux, dans le massif du Jura, où il meurt le 7 avril 1803. Moins d’un an plus tard, l’indépendance de Saint-Domingue est proclamée. Prenant le nom créole d’Haïti – ce qui signifie pays montagneux -, l’île devient alors la première république noire de l’histoire du monde.

Toussaint Louverture
Biographie par Alain Foix
336 pages, Collection Folio biographies (No 29), Editions Gallimard, 2007
Prix : 7,70 euros

Toussaint Louverture est actuellement sélectionné parmi les 3 finalistes du GRAND PRIX DE LA BIOGRAPHIE POLITIQUE. Résultat le 11 novembre au Touquet.

Publicités

3 commentaires

  1. Alain,

    J’ai adoré ton livre et puis comme tu parles du « Toussaint blanc », ce dictateur, ce Buonaparte, ce petit caporal… tu arrives merveilleusement à nous le faire détester… Un style magnifique, de belles images littéraires, des anachronismes de termes choisis… J’ai l’impression d’avoir été à St Domingue à cette époque et au Fort de Joux à partager la souffrance de Toussaint.

    Merci.

    Denis

  2. Bonjour,

    je suis à quelques petites pages de la fin de votre biographie sur le grand Toussaint Louverture et j’étais curieux déjà de vous connaître mieux; voici, je tombe sur votre blog ! Outre le travail documentaire herculéen, outre la clarté que vous jetez sur l’homme Louverture et sa vision éclairée d’un monde de valeurs toujours à construire, je voudrais vous remercier pour l’élégante sobriété de votre écriture.

    A plus d’un endroit, en vous lisant, j’ai pensé à Dany Laferrière… qui a quelques liens avec ses rivages.

    Chris Lomon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s